Fédération de l'Allier
Fédération de l'Allier

Décryptage – Pourquoi voter pour un département de Gauche ?

Le par

Le département est chef de file sur de nombreuses compétences touchant la vie quotidienne des citoyens. Voter pour des candidat-e-s socialistes, c’est voter pour la mise en œuvre et la poursuite des politiques publiques de gauche menées dans l’Allier depuis 2008 par la Majorité départementale et Jean-Paul DUFREGNE, Président du Conseil général :

  • Agir pour l’éducation : avec Bernard POZZOLI, 1er vice-président en charge de la jeunesse, des collèges et de l’enseignement supérieur, la Majorité départementale de Gauche propose un ambitieux Plan Collèges 2015-2020 doté de 7,5 millions d’euros par an afin de rénover 10 établissements jusqu’en 2017.
  • Mener une politique volontariste en faveur de la solidarité : pour répondre aux besoins à tous les âges de la vie, la Gauche souhaite renforcer le maillage territorial en matière d’accueil à la petite enfance (11 nouvelles structures depuis 2008), de protection de l’enfance en danger mais aussi pour les personnes âgées et les personnes handicapées.
  • Renforcer les infrastructures de transport et numériques : modernisation du réseau des routes nationales RN7 et RCEA, sécurisation du réseau départemental routier, amélioration des conditions de dessertes ferroviaires et déploiement d’un réseau haut débit pour tous sont les objectifs d’Alain DENIZOT, vice-président en charge de ces dossiers au Conseil général.
  • Lutter contre la précarité énergétique : sous l’impulsion de Pascal PERRIN, vice-président en charge de l’habitat et du logement, l’Allier  est le 3ème département à mettre en place un plan départemental de l’habitat (2,5 M € par an). En 2014, le département a accompagné plus de 800 ménages dans leurs travaux d’amélioration de l’habitat avec une baisse des consommations énergétiques de 38% en moyenne. Les travaux aidés  ont permis aux entreprises locales de mettre en œuvre pour plus de 15 millions de travaux soit l’équivalent de 230 emplois.
  • Poursuivre une gestion budgétaire responsable : alors la Droite a laissé une dette de plus de 130 millions d’euros en 2008, la Gauche a maîtrisé les dépenses dans un contexte budgétaire contraint (hausse des dépenses sociales et réforme de la fiscalité) comme le souligne Jean-Paul CHERASSE, vice-président en charge du personnel et de l’administration générale.

Page2

Page3

Carte19Cantons

 

Sur le même thème, lire aussi :

Pour visualiser la carte des bureaux de vote de la Primaire dans l'Allier, il suffit de cliquer dessus :
Le par
Session du Conseil Départemental de l’Allier Jeudi 02 avril 2015 Intervention du Groupe socialiste et apparentés Bernard POZZOLI - Président du groupe Mesdames, Messieurs, Chers collègues,
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :