Fédération de l'Allier
Fédération de l'Allier

En savoir plus sur le rédécoupage des cantons

Le par

La réforme des élections départementales a été l’occasion de remodeler les cantons pour réduire les écarts de représentativité démographique entre les cantons qui pouvaient être très importants : ainsi, au niveau national, le rapport entre le canton le plus peuplé et le canton le moins peuplé atteignait avant la réforme 1 pour 47 dans le département de l’Hérault.

Dans le département de l’Allier, les écarts allaient de 1 à 5 entre les cantons d’Escurolles, 20400 habitants, et de Jaligny, 4300.

Depuis 1801, près de 3/5e des cantons n’avaient pas connu de modification de leurs limites territoriales. Le Code général des collectivités territoriales a été modifié pour y introduire les trois critères qui ont conduit les opérations de redécoupage des cantons :

a) Le territoire de chaque canton est défini sur des bases essentiellement démographiques ;

b) Le territoire de chaque canton est continu ;

c) Est entièrement comprise dans le même canton toute commune de moins de 3 500 habitants.

Ces principes pouvaient néanmoins connaître quelques exceptions « de portée limitée, spécialement justifiées au cas par cas » par des considérations notamment géographiques, d’équilibre d’aménagement du territoire « par d’autres impératifs d’intérêt général ».

Le tableau ci-dessous établi par les services du Conseil général de l’Allier détaille la population de chacun des 19 nouveaux cantons (la carte des 19 nouveaux cantons est consultable ici).

Le canton le plus peuplé est celui de Dompierre-sur-Besbre (20 698 habitants, population 2013) et le canton le moins peuplé est celui de Souvigny (14 749 habitants).

 

Source : Conseil général de l'Allier

Source : Conseil général de l’Allier

Vous pouvez également consulter le tableau détaillé commune par commune sur le site du Conseil général.

Sur le même thème, lire aussi :

Les Primaires citoyennes, qui  visent à désigner un candidat unique de la gauche et des écologistes pour l'élection présidentielle
Le par
[caption id="attachment_8444" align="alignleft" width="150"] Jean ZAY, Ministre du Front Populaire, assassiné par la Milice.[/caption] Nicolas BRIEN, Premier Secrétaire
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :