Fédération de l'Allier
Fédération de l'Allier

Le gouvernement sauve l’avenir et les emplois du groupe Alstom

Le par

Le gouvernement vient de présenter les mesures nécessaires pour relancer l’activité du site de Belfort, en particulier via la commande publique, conjointement avec la direction d’Alstom.

Cela se traduit par des décisions concrètes du gouvernement, qui passe commande de  :
–       15 TGV destinés à des lignes Intercités

–       6 TGV pour la liaison Paris-Turin-Milan

–       30 trains Intercités, annoncée en février par le gouvernement et qui seraconcrétisée d’ici à la fin du mois.

 
De son côté, la SNCF commandera 20 locomotives diesel pour le remorquage de trains en panne.

Alstom s’est pour sa part engagé à :

– investir 40 millions d’euros en trois étapes d’ici à 2020 sur le site de Belfort en direction du développement et de la production d’un nouveau modèle de locomotive hybride ou diesel auquel le groupe consacrera 30 millions d’euros d’ici à 2018.

– moderniser les ateliers de maintenance, en doublant les effectifs, et pour diversifier la production de l’usine de Belfort.

Ces investissements s’ajouteront au projet de « TGV du futur », qu’Alstom et la SNCF doivent concevoir d’ici à la fin de 2017,  auquel Alstom et l’État, via l’Ademe, consacreront 30 millions d’euros sur deux ans.

Le Gouvernement a agit avec détermination dans ce dossier grâce à une concertation constructive avec Alstom, sauvant les emplois et permettant au site de Belfort de s’inscrire dans une démarche tournée vers l’innovation durable.

 x860_visactu-commande-alstom-v3-jpg-pagespeed-ic-tcbqasqkba

Sur le même thème, lire aussi :

Les Primaires citoyennes, qui  visent à désigner un candidat unique de la gauche et des écologistes pour l'élection présidentielle
Le par
[caption id="attachment_8444" align="alignleft" width="150"] Jean ZAY, Ministre du Front Populaire, assassiné par la Milice.[/caption] Nicolas BRIEN, Premier Secrétaire
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :