Fédération de l'Allier
Fédération de l'Allier

Régionales 2015: Chez Laurent Wauquiez, l’union fait la farce!

Le par

Après les fiançailles estivales et précipitées, le mariage de Laurent Wauquiez avec les centristes risque de ressembler assez vite à un mariage blanc.

JJQ-2015-00

Il y a un peu plus d’un an, Laurent Wauquiez n’avait d’ailleurs pas de mots assez durs pour taper sur ses amis centristes. L’union du centre droit et de la droite extrême est une union artificielle. Dans le Parisien du 30 mai 2014, Laurent Wauquiez déclarait que « l’union de l’UMP avec le Modem et l’UDI est une profonde erreur. On ne répond pas à la crise d’un pays par une combine d’appareil politicien. Pourquoi ? Un, cela donne le sentiment que notre seule obsession est de faire barrage au FN au lieu de répondre à la crise du pays. Deux, on sort les calculettes, on additionne les scores des partis… c’est vraiment de la petite politique. Trois, les Français attendent une UMP qui ait le courage de ses convictions, et pas une droite qui se perd dans des propos mous. Cela signerait une démission idéologique de la droite face au politiquement correct. ».

Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, les calculettes ont repris le dessus sur les convictions, non sans difficultés.

L’allégeance définitive de l’UDI et du Modem à sa liste semble en effet prendre plus de temps que prévu : candidate faussement étiquetée Modem dans l’Allier, liste centriste autonome voulue par le conseil départemental du Modem du Rhône, grogne à peine masquée de la droite savoyarde maltraitée après le dynamitage de Michel Barnier par Nicolas Sarkozy : la composition de la liste Laurent Wauquiez est loin d’être un long fleuve tranquille.

Dans le Dauphiné Libéré, on apprend même de la voix d’un colistier de Laurent Wauquiez que «Les dirigeants du Modem ont demandé que les thématiques comme l’islam en France, ou le mariage pour tous, n’apparaissent pas pendant la campagne ». Le blanchiment de la droite extrême est en marche, l’UDI et le Modem servant de commode adoucissant à la droite dure de Laurent Wauquiez, de Brice Hortefeux, de Philippe Meunier et d’Etienne Blanc.

Une fois cette union de façade scellée contre un plat de lentilles (du Puy), Laurent Wauquiez pourra enfin savoir si, au cours des 3 prochains mois, il sera pro ou anti-européen, pour ou contre l’aide aux réfugiés, pour ou contre le modèle social français, pour ou contre le développement du service public, etc. En bon coucou de la vie politique, Laurent Wauquiez ne manquera pas de déposséder les centristes de leurs convictions pour se racheter une conduite.

Avec Jean-Jack Queyranne, nous avons une autre conception de la vie politique et des convictions solides. Tout au long de cette campagne, nous inscrirons nos propositions en cohérence avec les compétences régionales, pour bâtir une région toujours innovante, créatrice d’emplois et de richesses, ouverte sur l’Europe et qui préserve notre avenir collectif. Ces valeurs d’humanisme social et de progrès, nous ne les renierons pas, car nous en sommes fiers. C’est ce qui fonde notre engagement au service des Rhône-Alpins et des Auvergnats.

Anna Aubois

Jean-François Debat

Olivier Véran

Sur le même thème, lire aussi :

Les Primaires citoyennes, qui  visent à désigner un candidat unique de la gauche et des écologistes pour l'élection présidentielle
Le par
 « Faites entendre votre voix ». C’est la nouvelle campagne de communication des Socialistes de l’Allier, qui ont décidé de se
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :